samedi 6 juillet 2013

Sirop de fleurs de sureau

Et voilà, l'été a du mal à s'imposer mais les sureaux sont en fleurs. Il ne faut juste pas confondre le sureau (sambucus) qui est un arbre,  du sureau yèble qui lui est une plante herbacée qui disparaît en hiver. Et également ne pas les cueillir au bord des routes et des champs dans lesquels les fermiers emploient des pesticides. L'idéal étant, le jardin. Et pour les petits espaces, le sambucus nigra "black tower" eifel pousse en colonne, il a de plus un joli feuillage.
Merci à Hélène, ma voisine, pour sa recette.
J'ai préparé la recette complète, puis, j'ai divisé en 4.
Ne sachant pas le résultat avec la stévia, je ne voulait pas en faire une trop grande quantité.,
Mais tout compte fait, c'est très bon et très frais, et si cela ne conserve pas très bien en bouteille, il y  a toujours moyen de congeler dans des bacs à glaçons et de les sortir au fur et à mesure des besoins.
Surtout qu'avec la stévia, cela ne coûte aucun pp et cela permet de changer le goût de l'eau.
0 pp si stévia
100 pp si sucre

20 ombelles de sureau
2,5 litre d'eau
2 jus de citron
40 g d'acide citrique (en pharmacie environ 2 euros)
1 kg de sucre*(100 pp)
150 g de stévia cristallisée (en blister)** (0 pp)
*1.3 kg de sucre pour la totalité de la recette (130 pp)
**600 g pour la totalité de la recette (0 pp)

Cueillir 20 ombelles de sureau; les inspecter pour vérifier qu'elles n'hébergent pas d'insectes.
Retirer les pétales de toutes les tiges vertes, Cela se retire facilement avec les doigts secs ou en frottant avec un couteau.
Les mettre dans un plat assez grand, recouvrir de 2,5 l d'eau froide.
Couvrir le plat et réserver 24 h au frais.
Filtrer le jus, je l'ai d'abord passer au chinois, puis à travers une étamine à confiture.
Ajouter le jus de citron.
Le verser dans une casserole, en mettre 1/4 dans une autre casserole, ajouter le sucre dans les 3/4 et la stévia dans le 1/4.
Porter à ébullition.
Retirer de la source de chaleur.
Mettre 10 g d'acide citrique dans la casserole avec stévia, 30 g dans la casserole avec sucre.
Pour une longue conservation, verser dans des bouteilles stérilisées.
Pour la version stévia, je conseille de congeler dans des bacs à glaçons.

Bien sûr, il vous est loisible de préparer la version tout sucre ou tout stévia, les quantités nécessaire sont indiquées près des astériques.

1 commentaire: