mercredi 27 février 2013

Pudding aux pruneaux, et pourquoi pas

Hier matin, alors que je préparais un pudding pour mon mari, je me suis dit quil y avais bien longtemps que je n'en avais pas mangé.
C'est le genre de chose que l'on évite souvent chez ww, un peu à tort, vu le nombre de pp au final.
Et çà change un peu de la routine.
Alors, pourquoi pas?

5 personnes, 4 pp

200 g de pain demi-gris rassis
500 ml de lait écrémé
30 gouttes de Canderel liquide ou autre édulcorant
4 pruneaux coupés en petits morceaux
1 oeuf
1 dose d'arôme vanille Dr Oetker (5 ml)*
20 g de flocons d'avoine*
*D'habitude j'emploie du pudding powder vanille pour aromatiser et lier mais je n'en avais plu



Casser le pain en morceaux, verser le lait dessus, couvrir et laisser 24 h au réfrigérateur.
Le lendemain, pétrir à la main afin d'émietter le pain détrempé, il peut rester des morceaux, ce n'est pas désagréable, en fait je préfère ainsi , mais si vous ne voulais plus de morceaux vous pouvez mixer le pain avec le mixeur plongeur.
Ajouter le reste des ingrédients.
Préchauffer le four à 180°.
Verser la préparation dans un plat à four rectangulaire (le mien mesure en viron 15 cm de long pour 10 de large).
Enfourner pour 1 heure.
Découper en 10 parts.
Et voilà, ce qui fait ma fois un petit-déjeuner correct puisque çà équivaut à 40 g de pain auquel s'ajoute un peu de flocons d'avoine et les pruneaux.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire